Evolution atteinte sensitive polyradiculonévrite MEDECIN

 

L’évolution topographique de cette pathologie est dépendante de la longueur des nerfs. Son évolution peut se schématiser ainsi (en rouge) :

guillain2guillain1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

guillain3guillain4