Douleur chronique après fracture de cheville bi malléolaire MEDECIN LIBRE

M X, 45 ans, victime d’une fracture bi malléolaire de cheville opérée il y a 14 mois,
présente des douleurs résiduelles importantes  limitant la marche et la reprise du travail (le patient est kinésithérapeute libérale).
Dans les suites de son opération il a présenté une algodystrophie ou SDRC de type 1 très invalidante. Actuellement il persiste des douleurs (zone rouge).
L’examen du patient retrouve une hyperesthésie de l’avant du pied et du bord externe de la jambe (zone rouge).
La scintigraphie osseuse réalisée il y a quelques mois par le patient retrouve une hyperfixation osseuse reproduisant la topographie douloureuse de l’avant pied.
fracture-bimalleolaire2 fracture-bimalleolaire4

fracture-bimalleolaire3

L’examen des cicatrices (en vert) (palpé roulé) est très désagréable  et a tendance à  reproduire les douleurs du patient.
Le traitement des cicatrices permet une disparition des symptômes et une reprise de la kinésithérapie d’une cheville “engluée” par un an d’immobilisation antalgique.

Informations générales sur les algodystrophies.

Post operative chronic pain