Laryngectomie et troubles de la déglutition

M X., 70 ans, a bénéficié d’une laryngectomie  avec trachéostomie pour néoplasie de la sphère ORL il y a 10 ans.

Dans les suites de cette chirurgie il a présenté des troubles de la déglutition modérée mais le gênant à chaque repas. De nombreux bilans ont été réalisés ne retrouvant pas d’explication nette à ces troubles. Devant un doute sur une sténose de la bouche œsophagienne le patient a bénéficié il y a quelques années d’une dilatation de cette bouche œsophagienne par fibroscopie.
Cette dilatation n’a pas modifié ces troubles.

A l’examen locale on retrouve une cicatrice de laryngectomie légèrement douloureuse dans sa partie la plus basse. On décide de réaliser une infiltration de cette cicatrice par de la lidocaïne à viser diagnostic voir thérapeutique.
Cette infiltration sous cicatricielle dont vous voyez la surface sur la photo ci-dessus va permettre une disparition complète des troubles de la déglutition pendant 10 jours signant le rôle de cette cicatrice dans ces troubles alimentaires.
On a donc une neuropathie fonctionnelle réversible en relation avec la cicatrisation de sa chirurgie.

Informations générales sur les neuropathies cicatricielles.

Post operative chronic pain