Syndromes myofasciaux des muscles du plancher pelvien MEDECIN

Rappel anatomique

1- épine iliaque antéro-supérieure 2-acetabulum 3-tubérosité de l’ischion
4-Ligament sacro-tubéreux 5-muscle ischio-caverneux 6-Vagin 7-Urèthre
8-Couche inférieur du diaphragme uro-génital (sectionnée) 9-muscle transverse profond du périné 10-Pubis 11-muscle transverse superficiel du périnée
12-Sphinter externe de l’anus 13-anus 14-Fascia coccygien
15- centre ano-coccygien (au milieu entre 13 et 14)
16-Centre tendineux du périnée. 17-Muscle coccygien
18-Elevateur de l’anus partie iliaque 19 -Elevateur de l’anus partie pubienne
20- ilium

Chez l’homme, le muscle bulbo-spongieux s’insère en bas sur le centre du périnée et en haut sur les corps spongieux et caverneux qu’il entoure.
Chez la femme, le muscle bulbo-spongieux s’insère en bas sur le centre du périnée et vers le haut entoure le vagin avant de se terminer sur corps caverneux clitoridien.

Le muscle ischio-caverneux, chez l’homme et la femme s’insère sur la tubérosité ischiatique en dehors et en dedans se mêle au pilier du corps caverneux du penis et du clitoris.

Le muscle pubo-coccygien, partie la plus antérieure des releveurs de l’anus se fixe en avant sur le pubis, contourne le rectum et la sphère uro-génitale et se fixe en arrière sur les centres tendineux ano-coccygien et périnéale.

Le muscle ilio-coccygien, partie la plus profonde des releveurs de l’anus forme un hamac en travers du plancher pelvien, il s’insère latéralement sur l’arcade tendineuse du muscle releveur de l’anus et en dedans sur le centre tendineux ano-coccygien les 2 dernières pièces coccygiennes.

Le muscle coccygien recouvre la face interne de ligament sacro-épineux.

Le muscle obturateur interne recouvre la paroi antérolatérale du bassin sur laquelle il s’insère, il quitte le bassin par le petite échancrure sciatique et se fixe sur le grand trochanter.

L’ensemble de ces muscles est innervé par les racines allant de L5 à S5.

Syndromes myofasciaux.

Muscles bulbo-spongieux et ischio-caverneux

Donnent des douleurs référées dans le vagin chez la femme, la base du pénis et du scrotum.
Elles peuvent également irradiées vers le périnée.

Muscles releveurs de l’anus

douleur chronique par syndrome myofascial du releveur de l'anus

 

 

 

 

Donnent des douleurs référées vers la partie postérieure du plancher pelvien, des douleurs sacrococcygienne, mais parfois également au niveau du vagin et du rectum.
Peuvent être associées à une atteinte du piriforme et du muscle coccygien et donner des douleurs coccygienne et fessières, de la partie latérale de la hanche et de la partie postérieure de la cuisse. Peuvent également être responsable de proctalgie fugace.

Muscle obturateur interne

douleur chronique par syndrome myofascial du muscle obturateur interne

 

 

 

 

Donne des douleurs référées au niveau sacrococcygien, au niveau du vagin, mais également sur la partie postérieure de la cuisse

Diagnostic

Se fait par la palpation des muscles du plancher pelvien par accès direct pour les muscles proches du périnée et par le toucher rectal et vaginal pour les muscles plus profond du plancher pelvien.

On retrouve parfois dans l’histoire du patient la notion d’une chute, un accident de voiture ou une chirurgie endo-pelvienne.

On recherchera de manière systématique une atteinte de l’articulation sacro -iliaque voir lombaire basse.
On recherchera également des pathologies inflammatoires type spondylarthrite, Cystite interstitielle, endométriose….
Bine sur une atteinte neuropathique type neuropathie superficielle devra être faite.

Traitement

Massage par voie rectale et/ou vaginale. Fait par des kinésithérapeutes spécialisés, on déconseillera aux ostéopathes sans formation de kinésithérapie de réaliser des manœuvres par voie interne ce qui pourrait leur être reproché…

Pour certaines coccygodynies la relaxation post -isométrique des fessiers donnent de bon résultats :

Patient sur le ventre avec pieds tournés vers l’intérieur. on maintient par pression les fessiers par les mains poser sur les fesses et le patient   serre les fesses pendant quelques secondes puis relache.

 

Post operative chronic pain