February 2017

articles récents

Syndrome myofascial des muscles suboccipitaux.

Rappel anatomique 1- splénius de la tête (sectionnée). 2- semi-épineux (sectionné) 3- longissimus de la tête (sectionné) 4- oblique supérieur de la tête 5- petit droit postérieur de la tête 6- grand droit postérieur de

Read more

Syndrome myofascial du semi-épineux de la tête, du cou et multifides du cou

Rappel anatomique 1- Trapèze (sectionnée) 2- Splénius de la tête (sectionné) 3- Semi-épineux de la tête 4- Longissimus de la tête 5- rotateurs 6- Multifides thoraciques Le semi-épineux du cou n’est pas représenté. Pour mémoire ces

Read more

Syndrome myofascial du splénius de la tête et du cou

Rappel anatomique Il est composé d’une partie supérieure, le muscle splénius de la tête, et d’une partie inférieure, le muscle splénius du cou :           Ils se situent directement sous le muscle

Read more

Le syndrome myofascial du trapèze

Rappel anatomique Le muscle trapèze se compose de 3 parties : supérieure, moyenne et inférieure. Les insertions anatomiques des deux trapèzes dessinent un losange qui s’étend de l’occiput à la vertèbre T12. En latéral, il

Read more

Les muscles postérieurs du cou

Les muscles de la partie postérieure du cou  se repartissent en 4  couches de la surface vers la profondeur par : – Le trapèze – Les splénius de la tête et du cou – Le

Read more

Tableau d’equianalgésie des principaux opoïdes

Médicaments Facteur de conversion Equivalence  Morphine LP  1  60 mg  Paracetamol/codéine (500 mg/30 mg)  1/6  6 cps/j  Paracetamol/codéine (400 mg/20 mg)  1/6  10 cps/j  Dihydrocodéine (60 mg)  1/3  3 cps/j  Tramadol  1/5  300 mg/j  Hydromorphone

Read more

Oxycodone MEDECIN

Indications : Traitement des douleurs sévères qui ne peuvent être correctement traitées que par des analgésiques opioïdes forts, en particulier dans les douleurs d’origine cancéreuse. Posologie et mode d’administration : La relation dose-efficacité-tolérance est très

Read more

Oxycodone ABONNE

Indications : Traitement des douleurs sévères qui ne peuvent être correctement traitées que par des analgésiques opioïdes forts, en particulier dans les douleurs d’origine cancéreuse. Posologie et mode d’administration : La relation dose-efficacité-tolérance est très

Read more