La migraine chronique

Critères diagnostiques de la migraine chronique définis par l’International Headache Society.

(Headache Classification Comittee. The International Classification of Headache Disorders : 3rd edition beta versin. Cephalalgia 2013; 33:629-808).

A. Céphalée présente au moins 15 jours par mois depuis au moins 3 mois.

B. Céphalée survenant chez un patient ayant présenté au préalable au moins 5 crise de migraines sans aura et/ou avec aura.

C. Céphalée présente au moins 8 jours par mois et répondant aux critères C et D de la migraine sans aura et/ou aux critères B et C de la migraine avec aura et/ou répondant à un traitement par triptan ou ergotamine ( les derivés de l’ergot du seigle ne sont plus disponibles en France).

D. Céphalée non attribuable à une autre cause.

Remarque :

L’amélioration des symptômes lors de la réalisation d’injection de toxine botulinique A suggère qu’il existe une participation musculaire à la chronicisation de la migraine.
En effet lors d’un examen fin de la tête et du cou on retrouve des syndromes myofasciaux le plus souvent au niveau des temporaux, des muscles occipitaux frontaux, des trapèzes, des splénius du cou et parfois des masseters. Ces zones douloureuses doivent être la cible des injections de toxine.

Traitement de la migraine chronique.