Le syndrome myofascial du trapèze MEDECIN

Rappel anatomique

Le muscle trapèze se compose de 3 parties : supérieure, moyenne et inférieure.
Les insertions anatomiques des deux trapèzes dessinent un losange qui s’étend de l’occiput à la vertèbre T12.

En latéral, il se fixe sur la clavicule en avant et l’omoplate en arrière.

L’innervation motrice est réalisé par la 11 éme paire crânienne. L’innervation sensitive par les racines C2 à C4.

Le trapèze à un rôle d’élévation de l’épaule et d’adduction de l’omoplate.

Le syndrome myofascial

Les douleurs liées à la partie supérieure du trapèze sont en générale liée à des anomalies squelettiques tel que :
– une asymétrie de longueur de membre inférieur,
– un petit hémi-bassin,
– des bras trop courts.
Mais aussi à des positions prolongées des épaules vers le haut ou des vêtements trop lourds ou trop serrés (bretelles de soutien gorge).

Le muscle trapèze présente 6 zones de tension responsables de douleurs projetées :

 

 

 

Les différentes zones musculaires (en jaune) responsables de douleurs référées ou projetées(en rouge).

Pour le trapèze moyen, les zones de tension se créent lorsque les bras sont tenus vers le haut de façon prolongée conduite position des bras en haut sur le volant).

Le trapèze inférieur développe des zones de tension lorsque le sujet est pencher en avant de manière prolongée.

Le traitement

Il repose sur des massages et des étirements :
– Pour les points les plus haut le patient est sur une chaise et se fixe avec les 2 mains sur le fond de la chaise se qui permet d’étirer la partie haute du trapèze. Un étirement supplémentaire est obtenue en penchant la tête en avant.
– Pour la partie moyenne et basse, le patient est toujours assis sur une chaise. Il se penche en avant avec le bras homolatéral à la douleur allant cherche le dossier de la chaise controlatéral.

Post operative chronic pain