Syndrome myofascial des muscles interosseux de la main

Rappel anatomique

Les muscles interosseux se situe entre deux métacarpes. Il existe :
Une formation dorsal(D1, D2, D3, D4) dont la partie proximale s’insère sur les 2 métacarpiens formant deux muscles fusiformes s’insérant en distal sur la base de la phalange sur le doigt le plus proche de la partie médiane de la main.
Une formation palmaire (P1, P2, P3) s’insérant en proximal sur le métacarpe et en distal, sur le même doigt, au niveau du tendon extenseur du doigt à la base de la phalange.
Ces muscles ont un rôle dans l’extension et la flexion des doigts mais également dans les mouvements latéraux.

 

 

 

 

 

 

 

Vue de la face palmaire puis dorsale de la main
A – Abducteur du 5éme doigt
P1, P2, P3 : Interosseux palmaires
D1, D2, D3, D4 : Interosseux dorsaux

 

 

 

 

 

 

Sur cette main en coupe on retrouve les interosseux palmaires et dorsaux. Mais également:
1 – Court fléchisseur du pouce
2- Court abducteur du pouce
3- Adducteur du pouce
4, 5, 6, 7 – Lombricaux
7 – Opposant du 5 éme doigt
8 – Abducteur du 5 éme doigt

 

 

 

Le syndrome myofascial

Déclenché par les mouvements répétés ou prolongés de préhension par exemple couturière, coiffeuse, kinésithérapeute, etc…Ils sont souvent associé aux nodules d’Heberden. Les douleurs référées sont situées le long du doigt en distalité et en profondeur dans le dos de la main et parfois la paume.

douleur chronique par syndrome myofascial des muscles interosseuxdouleur chronique par syndrome myofascial des muscles interosseux

 

 

 

 

 

Le traitement

  •  Etirement en plaçant les doigts et la main paume contre paume et en écartant les doigts en mettant à les avant-bras à l’horizontal. Ces étirements sont efficaces sur le premier interosseux (2 premiers schémas) mais peu sur les autres
  • L’infiltration par lidocaïne est souvent la seul alternative pour les autres.
  • Les mesures préventives reposent sur la diminution des efforts de préhension de la main prolongés, des exercices d’étirements journaliers (décrit plus haut) .

Dans la méthodologie des chaînes musculaires GDS, le muscle abducteur du 5éme doigt fait partie de la chaîne musculaire PL.
Dans la méthodologie des chaînes musculaires globales GDS, les muscles interosseux et lombricaux palmaires font partie de la chaîne musculaire AL.